Bien Être

Hyper attachement c’est quoi?

Cela peut être juste un chien « pot de colle » ou plus compliqué, un chien qui vocalise ou détruit dès qu’on s’absente.
L’hyperattachement peut rendre le quotidien difficile pour l’animal et aussi pour l’humain envers qui il manifeste cette dépendance.

Le chiot est d’abord attaché à sa mère après le sevrage il s’attachera à d’autres individus : sa famille humaine.
Cela peut poser problème, lorsque cet attachement se manifeste de manière extrême et devient alors un hyperattachement.
Cela peut aller du simple chien trop pot de colle à un trouble du comportement auquel il faut remédier le plus rapidement possible.

TYPES D’HYPERATTACHEMENT
Le chien “pot de colle” :
–    va rechercher le contact, le réconfort, la sécurité
–    Il suit partout, aime se coucher sur les pieds ou contre son humain etc…
–    Se produit généralement avec une seule personne
–    Comportement gênant ou pas selon le degré d’acceptation de l’humain.
Le chien anxieux :
–    Va adopter des comportements dérangeants
–    Agitation, aboiement,, destruction, malpropreté
–    Peut s’exprimer vis-à-vis de plusieurs personnes
–    Comportements à traiter car ils peuvent s’aggraver
Chien traumatisé :
–    Chien adopté après abandon, mauvais traitement qui va s’attacher +++ à sa nouvelle famille
–    Peut s’associer à une dépression, un état anxieux général
–    Indispensable de chercher et de travailler la cause profonde en premier lieu plutôt que l’hyperattachement en lui-même

TYPES DE MANIFESTATIONS
En présence du sujet d’hyperattachement
–    Il suit partout jusque dans les toilettes
–    Réclame attention, affection sans cesse
–    Recherche le contact physique
–    Peuvent devenir ultra protecteur et ne plus supporter qu’on approche le sujet (devient alors dangereux)
En absence du sujet d’hyperattachement
–    Aboiements, pleurs, hurlements
–    Destruction d’objets variés : meubles, chaussures, vêtements. Souvent ceux de la personne à laquelle le chien est hyperattaché.
–    Malpropreté par la non maîtrise des émotions.

SOLUTIONS
L’humain doit être conscient que c’est pour le bien des humains ET du chien.
L’hyperattachement excessif peut rendre le chien malheureux et celui ci a tout à gagner à devenir plus indépendant et à s’épanouir.
–    Il faut commencer par ne pas répondre à toutes les sollicitations du chien (attention, caresses, jeux, câlins…) en ignorant parfois ses demandes.
–    Il faut apprendre au chien à rester seul, en commençant par le laisser seul quelques minutes dans une autre pièce et le récompenser à votre retour (proposer une activité masticatoire durant l’absence pour l’occuper). Allonger progressivement le temps de solitude
–    Lui demander d’attendre ( “Tu attends, je reviens”)  lorsque vous changez de pièce, le félicitez à votre retour (C’est bien tu attends).
–    Il faut aussi banaliser les moments de départs ET de retour
Eviter les discours et caresses interminables avant de partir (cela renforce l’anxiété de séparation.
Au retour un petit “bonjour mon loulou”, prendre le temps de se débarrasser et attendre que le chien se calme avant de lui accorder plus d’attention et la caresse

N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel si vous avez du mal à mettre les choses en place lors de situations très difficiles. Etant neutre, il aura plus facile de cibler le problème et de vous apporter les solutions possibles et les exercices à mettre en place pour y arriver.

Dans ce cas, soyez vigilant dans le choix du professionnel, veillez à ce que ce soit quelqu’un qui travaille de manière bienveillante et dans le respect de l’animal et de sa famille et pas avec des solutions coercitives qui risquent à long terme d’empirer la situation.